DIS, COMMENT CE SERA QUAND JE SERAI GRAND ?

Théâtre et Marionnettes , tout public à partir de 5 ans

Texte lauréat des "INÉDITS" de Cahors 2017

L'HISTOIRE

Valentin est musicien.
Un jour, il casse les cordes de son cordophone. Alors, avec Kascaya, un ami fidèle mais si maladroit,
ils partent en voyage.

Guidés par le cordophone magique, ils vont affronter des épreuves et découvrir le monde qui les entoure pour en reconquérir de nouvelles.
Ce voyage initiatique leur fait découvrir la réalité des hommes.

Drôle de voyage pour ce petit bonhomme !
Ils ont finalement retrouvé patiemment, dangereusement, humainement ces cordes, ces fils, ces liens indispensables. 

 

NOTES D'ÉCRITURE ET DE MISE EN SCÈNE

Valentin a un ami, un compagnon de jeu privilégié: Kascaya, toujours là quand on a besoin de lui, mais si facile à perdre, à oublier, à maltraiter. 

Il doit partir pour retrouver les cordes cassées de son cordophone.

Valentin va explorer le monde, voir plus loin que sa propre vie afin de grandir en apprenant qui il est: 

Un enfant du monde, un individu qui a sa partition à jouer. 

C’est avec ce regard à la fois naïf et pertinent, qu’il va essayer de surmonter ses épreuves, ses émotions, ses incompréhensions : mais qu’est-ce que c’est que ce monde ? 

C’est aussi l’histoire d’un adulte qui pose un regard attendri sur l’enfant qu’il était. J’ai voulu les faire se rencontrer, les faire dialoguer. Que dirions-nous à cette partie de nous-mêmes qui reste là, tapie au fond de nous, prête à resurgir ? A-t-on jamais fini de grandir ?

Michele Albo

Le personnage est musicien... cette quête de cordes cassées va être l’occasion de poser un regard à la fois candide et lucide sur la société.

Il sera marionnette, il sera comédien, il sera adulte et enfant pour montrer que l’intérieur et l’extérieur ne sont pas forcément identiques, que l’avant et l’après peuvent se rejoindre.

Et puis la musique bien sûr... des airs et des mélodies... mais aussi des passages vers d’autres horizons.

Raymond Yana

DISTRIBUTION

Texte :  Michele Albo

Mise en scène et Scénographie :  Raymond Yana

Interprètes: Michele Albo, Isabelle Irène / Daniel Volny-Anne (en alternance)

Marionnettes / accessoires : Christine Debeurne

Musique originale: Raymond Yana

Musiques additionnelles: Moshe Bérégovskii 

AIDES ET SOUTIENS

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L'ESSONNE

VILLE DE SAVIGNY SUR ORGE

L'ESPACE ALYA (FESTIVAL OFF AVIGNON)

CE SPECTACLE BENEFICIE DU LABEL SNES

 

PHOTOS DU SPECTACLE

 
 

 BANDE ANNONCE 

 ITW M.ALBO - R.YANA

FESTI.TV 

 

REVUE DE PRESSE

Extrait : « La compagnie La Courte Echelle propose ici un fort joli conte initiatique, à la fois riche en émotions et en enseignements. Livré dans une esthétique épurée et colorée qui laisse la part belle au rêve ...

 

... On est ici dans un théâtre qui allie avec art marionnette, chant et jeu de comédien. Les uns parlant aux autres sans distinction de taille et de matière. L'espace est structuré avec efficacité, les lumières habillent les lieux et soulignent les émotions. L'esthétique de la scénographie ravit et les projections ajoutent à la magie de l'ensemble, laquelle suggère sans imposer. Dévoile sans détailler. Ce qui permet à chacun de se projeter dans l'histoire et se l'approprier. Bravo !». -  Karine Prost

Voir l'intégralité de l'article

Chronique Festi.TV / la Web TV indépendante et référence du Festival d'Avignon

Extrait : «

... D’abord, un texte poétique, fin et intelligent de Michèle Albo qui prend toujours l’enfant au sérieux. C’est une fable moderne sous la forme du voyage initiatique d’un petit garçon musicien à travers le monde à la recherche de cordes pour son “cordophone”, cassé dans un jour de mauvaise humeur. Ensuite une grande maîtrise dans la manipulation des marionnettes et le travail sur les voix par les deux interprètes : Michèle Albo et Isabelle Irène.

 

Enfin une scénographie et des lumières pleines d’inventivité et de précision pour accompagner l’univers poétique et onirique de ce spectacle, signées Raymond Yana. Ce dernier met également en scène avec une grande intelligence de l’espace les deux interprètes et signe des musiques originales pour accompagner très justement le tout. Ce n'est pas qu’un spectacle pour les enfants : c'est un spectacle qui fait dialoguer chacun d’entre nous avec l’enfant qui est en nous.». Hugo Valat

Voir l'intégralité de l'article

Extrait : « Michèle Albo manipule une grande et une petite marionnette de Valentin, cependant que sa partenaire manipule les autres marionnettes, joue les personnages que rencontre Valentin, et interprète quelques chansons appropriées.La très belle musique originale de Raymond Yana rythme les péripéties de ce voyage initiatique à la découverte du monde et des hommes, au cours duquel Valentin va retrouver des cordes indispensables à son cordophone, mais aussi apprendre beaucoup et commencer à grandir...

... Une écriture et une mise en scène soignées dans le moindre détail, associées à la musique et à une création lumière propice à l’ambiance, concourent à faire de ce spectacle une féerie sensible non dénuée d’humour, qui ravira autant les grandes que les petites personnes !». -  Cathy de Toledo

Voir l'intégralité de l'article

COUP DE COEUR 2018 DE LA RÉDACTION 

Extrait : « ... Le public est prêt pour un voyage plein de péripéties et tout en poésie dans le royaume du monde car il faut trouver une nouvelle corde pour renouer avec le fil de la vie. Les épreuves à surmonter sont nombreuses tout comme les clins d’œil à l’actualité et à la littérature française. ...

... Dans quel drôle de monde vivons-nous ! comprend soudain le jeune public.

Une mise en scène sobre et soignée, une écriture délicate et intelligente, voilà une pièce Jeune public, signée de la Cie de la Courte échelle, comme on aimerait en voir plus souvent ! ». -  Violeta Assier-Lukic

Voir l'intégralité de l'article

SIRET : 380 463 349 00018

© 2016  ANAY PRODUCTION

Mentions légales

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus
DIS 2812