RUMEURS

Théâtre et Marionnettes , tout public à partir de 8 ans

L'HISTOIRE

Deux curieux s'intéressent à la rumeur: ils en recherchent d'abord les définitions, puis les illustrations chez les auteurs comme Maupassant ou Victor Hugo, mais aussi dans le quotidien d’une cour d’école, d’une cite ou de nos conversations anodines ... 

Les personnages et les situations sont portés par des voix, des marionnettes ou des lectures, de la musique ou des silences. 

Et puis de fil en aiguille, de définition en texte poétique, de lectures en personnages, de souvenir en fiction , ils tissent une toile. 

Tantôt légère, tantôt grave, tantôt anecdotique, parfois cruelle la rumeur se répandra ... 

 

NOTES D'ÉCRITURE ET DE MISE EN SCÈNE

Parler de la rumeur, c’est parler de soi et des autres. Nous sommes tous au cœur de la rumeur: nous l’écoutons, nous la colportons, nous en sommes victimes et parfois même nous l’organisons.

La rumeur, c’est le fait de propager une nouvelle; mais c’est un bruit confus de voix, voire au Moyen-Age un grand bruit, une querelle, un mouvement de révolte. Puisque tout le monde parle en même temps, personne ne dit rien, et seule sourde, cachée, reste la rumeur portée par une voix plurielle. 

Nous propageons des nouvelles, et qu’elles soient vraies ou fausses n’est pas le problème. La rumeur est indifféremment messagère de vérité et d’erreur. Dans sa nature même elle est ambivalente: elle est riche, car les histoires s’accumulent sans fin, mais elle est pauvre aussi car derrière toutes ces histoires on retrouve les mêmes thèmes, identiques quel que soit le lieu ou l’époque. Elle est simple dans son fonctionnement, mais complexe dans ses significations. 

L’homme, au pays de la rumeur, révèle ses désirs et ses angoisses, ses envies et ses peurs. Il a tellement besoin de croire à ces histoires, même si elles sont énormes, même si elles se heurtent au bon sens. Qu’à cela ne tienne! 

Au fil de sa propagation, la rumeur se transforme, se déforme et loin de s’affaiblir, elle accroît son impact. La rumeur se nourrit d’elle-même. Le message s’altère; mais de répétition en répétition si certains détails se perdent, ceux qui sont retenus sont appuyés: le récit se réorganise pour renforcer sa signification. Derrière ces rumeurs se cachent surtout la peur, voire la haine de l’autre. Et plus les moyens de communication se développent, plus nous pouvons accéder à l’information; 

Mais la rumeur publique est toujours là, le plus souvent malveillante et malfaisante. Nous en sommes les acteurs! 

Michele Albo - Raymond Yana

DISTRIBUTION

Texte :  Michele Albo

Mise en scène et Scénographie :  Raymond Yana

Interprètes: Michele Albo, Raymond Yana / Daniel Volny-Anne (en alternance)

Marionnettes / accessoires : Christine Debeurne

Décors sonore: Olivier Pfeifer

Création Lumière: Raymond Yana

Voix Off: Christine Sireyzol, Mathilde Wambergue, Thomas Gornet, Franck Mercadal

AIDES ET SOUTIENS

LE CONSEIL RÉGIONAL D'ILE DE FRANCE

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L'ESSONNE

VILLE DE CHILLY-MAZARIN

L'ESPACE ALYA (FESTIVAL OFF AVIGNON)

CE SPECTACLE BENEFICIE DU LABEL SNES

 

PHOTOS DU SPECTACLE

En voir plus
 
 

 BANDE ANNONCE 

 ITW M.ALBO - R.YANA

FESTI.TV 

 

REVUE DE PRESSE

Extrait : " ... spectacle dont la forme est attractive évoque avec intelligence, rigueur et humour, un sujet grave, rarement abordé auprès du jeune public. " -  Dominique Duthuit

Voir l'intégralité de l'article

SIRET : 380 463 349 00018

© 2016  ANAY PRODUCTION

Mentions légales

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus