RACONTE MOI UNE CHAUSSURE

CENDRILLON, LE PETIT POUCET ET AUTRES CHAUSSURES IMPARFAITES

Conte et Théâtre d'Objets , tout public à partir de 5 ans

L'HISTOIRE

Une petite chaussure ordinaire voudrait rejoindre

le clan prestigieux des Chaussures Importantes et Inoubliables.

Qui oserait contester la célébrité des chaussures de Cendrillon ? (même s’il y a une ambiguïté sur leur véritable nature : en or ? en verre ? en vair ?)

Ou encore celles du Chat Botté (elles sont l’attribut majeur de ce chat…

mais au fait à quoi servent-elles ?), et les Bottes de Sept Lieues ?

Mais que peut bien faire valoir notre chaussure ?

Pas d’histoire prestigieuse, ni de pieds célèbres qui l’auraient chaussée.

Alors ? Comment donc arriver à intégrer ce cercle si privé ?

NOTES D'ÉCRITURE ET DE MISE EN SCÈNE

 

À travers le prisme de la célébrité, je veux à la fois raconter ces histoires et interroger

sur les travers de notre société.

Qui a de la valeur ? Comment exister aux yeux des autres et être reconnu ?

En relisant quelques recueils de contes je me suis fait cette réflexion que certains contes étaient célébrissimes et d’autres pas. Pourquoi ?

Et puis une autre réflexion : qu’est-ce qu’il y a comme chaussures dans les contes !

Alors l’idée émerge : une assemblée prestigieuse de chaussures se réunit : chacune a sa place méritée, avérée, certifiée. Mais quand une jeune chaussure, bien imparfaite, veut l’intégrer…

Mêler contes et objets ? Les objets sont « évidents » : des chaussures. Leur donner vie, les faire exister.

L’idée de l’assemblée me permet de construire l’espace. La transition entre les deux espaces de jeu sera vocale : travail précis !

De la musique pour soutenir et rythmer les passages contés. De la manipulation d’objets à la fois sobre et précise. La lumière permet de passer en douceur d’un moment à l’autre, et sublime cette confrérie.

Un corps présent et mouvant pour le conte, mais neutre et effacé pour la manipulation.

Passage au plateau !...

PHOTOS DU SPECTACLE

 

DISTRIBUTION

Texte et Jeu :  Michele ALBO

Mise en scène et lumière :  Raymond YANA

AIDES ET SOUTIENS

LES PORTES DE L'ESSONNE

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L'ESSONNE

L'ESPACE ALYA (FESTIVAL OFF AVIGNON)

CE SPECTACLE BENEFICIE DU LABEL SNES

REVUE DE PRESSE

SOUS LA LUMIÈRE DE LA TOLÈRANCE

Extrait : " Raymond Yana et Michèle Albo donnent vie à sept personnages incarnés dans des objets détournés. Ils sont merveilleux en conteurs-manipulateurs, tantôt les complices des personnages, tantôt ceux du public. Un conte drôle et touchant qui se savoure dès quatre ans, avec toute sa famille.. ". -  Alice  Vergé - 20 Juillet 2012

Voir l'intégralité de l'article

 

 BANDE ANNONCE 

INTERVIEW FESTI.TV

 

REVUE DE PRESSE

Extrait : « Passant tour à tour de la manipulation du théâtre d'objet au conte, Michèle Albo esquisse tout un univers de bals, de cendres, d'ogres, de petits cailloux. Et de chaussures. Dans lequel les enfants se laissent entrainer sans résistance, vite conquis par la qualité de la prestation.

Notons particulièrement la subtilité du passage d'une technique à l'autre, habilement soulignée par un accompagnement musical discret, qui habille aussi sûrement l'espace que les lumières.
La comédienne n'a plus qu'à dérouler son immense talent de conteuse et nous voilà embarqués, petits et grands. Embarqués dans des histoires connues mais qui trouvent ici de nouvelles couleurs, embarqués aussi dans des histoires inédites. Qui ouvrent l'imaginaire des plus jeunes, les invitent à devenir les acteurs de leurs propres rêves. Bien droits dans leurs bottes...
». -  Karine Prost

Voir l'intégralité de l'article

Extrait : « Michèle Albo nous invite à la « CC2I » la Confrérie des Chaussures Importantes et Inoubliables ! Elles sont toutes là, ballerines, talons aiguilles, bottes, baskets, à paillettes, en plastique ou de cuir. Et aujourd’hui laquelle va-t-on élire ? Par ce subterfuge, la question de la célébrité est posée aux enfants. Comment grandir et être reconnu pour ses qualités ? »

Voir l'intégralité de l'article

Extrait : « Michèle Albo réalise une pièce délicate, agrémentée du jeu de ces chaussures singulières. Roses, vernies, à paillettes. Des bottes de sept lieues, des escarpins élégants. Elles nous entraînent dans un conte enchanteur et coloré. La mise en scène est charmante, et le jeu de l’interprète nous replonge en enfance.

En revisitant les grands contes, cette pièce en crée un nouveau. On sent l’envie de la comédienne de faire vivre son récit. Le ton chaleureux du vrai conteur nous transporte dans des univers féériques. « Raconte-moi une chaussure », c’est une histoire captivante, qu’on aimerait entendre tous les soirs avant de rejoindre les bras de Morphée.»

Constance Daire

Voir l'intégralité de l'article

SIRET : 380 463 349 00018

© 2016  ANAY PRODUCTION

Mentions légales

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus